top of page
Rechercher
  • arnaudhypnose14

Hypnose et perte de poids : les troubles alimentaires les plus fréquents


hypnose perte de poids

Aujourd'hui, je voulais évoquer un sujet qui représente un motif de consultation très fréquent chez l'hypnothérapeute : les troubles de l'alimentation.

Si vous avez déjà vécu une relation difficile avec la nourriture en mangeant trop/pas assez, ou en ayant développé une obsession de votre poids et de votre apparence, vous savez à quel point cela peut être difficile à gérer.


Les thérapies traditionnelles de type thérapie comportementale et psychothérapie aidaient déjà de manière durable sur ces questions, mais j'ai remarqué au fil des années que de plus en plus de personnes me contactent pour aborder leurs troubles alimentaires sous un autre angle. Est-ce lié au fait que l'hypnose est de plus en plus médiatisée et que le grand public y accorde une plus grande confiance ? Possible. Est-ce lié au fait que les concepts d'inconscient et d'instinct sont un peu plus largement acceptés ? Probablement. Aussi, il faut dire que les recherches en neuroscience nous aident beaucoup, en tant qu'hypnothérapeutes, à vulgariser auprès de nos clients que leurs comportements automatiques indésirables sont la plupart du temps régis par des règles très différentes des seuls concepts de "bonne volonté" et "d'envie". Bref, régis par des règles qui dépassent l'analyse consciente.


C'est quoi, un trouble alimentaire ?

hypnose perte de poids

De manière générale, un trouble alimentaire peut être défini comme tel dès lors qu'il se manifeste par un comportement alimentaire problématique. Les troubles les plus courants sont l'anorexie, la boulimie et le trouble de l'hyperphagie boulimique, tout cela avec des conséquences graves sur l'état physique et mental, mais il existe également des comportements apparaissant comme moins marqués qui peuvent rentrer dans ce type de trouble.

Typiquement : "Je mange correctement pendant les repas, de façon équilibrée, mais je ne peux pas m'empêcher de finir 2 paquets de bonbons et 1 paquet de chips devant mon film tous les soirs. Bref, je mange trop entre les repas et j'ai pris du poids."


Les causes des troubles alimentaires sont multiples: facteurs génétiques, environnementaux et psychologiques peuvent tous jouer leur rôle là-dedans. D'ailleurs, on retrouve souvent, associés à ces troubles, des problèmes autour de l'estime de soi, de l'anxiété, des traumatismes et de la pression sociale.


Les symptômes varient selon le type de trouble :


- Dans l'anorexie, on retrouve plutôt des restrictions, des peurs intenses de perte de poids et une image corporelle déformée, perçue comme extrêmement négative.


- Dans la boulimie, la plupart du temps, on retrouve des épisodes de compulsion alimentaire suivis de vomissements.


- Dans l'hyperphagie boulimique, ce sera plutôt l'absorption de grandes quantités de nourriture sans contrôle, même lorsque l'on n'a pas faim.


Attention : la description que je vous donne ci-dessus est une vision extrêmement simplifiée de ces troubles. Cela permet simplement d'aborder la question sous un angle global et de vous permettre de retrouver plutôt dans quelle catégorie vous pourriez vous situer. Quoi qu'il en soit, de nombreuses données sont disponibles sur ces troubles alimentaires, plus ou moins récentes et ce n'est pas le but de l'article.


Comment l'hypnose peut m'aider pour mes problèmes alimentaires ?

hypnose perte de poids

Ce que nous faisons en séance, c'est en premier lieu d'explorer les causes sous-jacentes possibles de ces troubles alimentaires. Au-delà du comportement en lui-même, il est possible, dès la première séance, d'aider à identifier les déclencheurs émotionnels et comportementaux conduisant à ces comportements alimentaires problématiques.

Essayez de répondre à cette question simpliste : quand vous mangez, ça vous fait du bien comment ? Ce paquet de chips, là, quand vous l'absorbez en 2 minutes, il vous apporte quoi de bien ? Ca vous détend ? Ca vous rassure ? Ca vous calme, ça fait quoi ?

A noter que la question est valable aussi lorsque le trouble est l'absence d'ingestion: quand vous vous interdisez de manger, ça vous procure quoi ? C'est quoi, au fond, l'intention positive derrière cette absence d'ingestion ? Vous vous sentez comment quand vous écoutez cette partie inconsciente de vous qui vous pousse à ne pas manger ?

Cette première prise de conscience du comportement inconscient est nécessaire dans notre travail et elle fait, parfois, déjà beaucoup de bien. Intégrer intérieurement que le comportement ne dépend pas d'une bonne volonté ou d'un manque d'envie de bien faire, c'est déjà remettre en perspective notre propre estime. Comme nous l'avons vu dans d'autres articles, les comportements involontaires ne suivent pas du tout les règles conscientes.


De manière pragmatique, nous définissons ensemble un objectif précis de ce que vous voulez vis-à-vis de votre trouble. Souvent, vous percevrez que, derrière ce premier objectif, celui recherché est plus profond :

- améliorer l'estime de soi

- renforcer la motivation pour un mode de vie plus sain

- récupérer des ressources émotionnelles laissées de côté

- remettre derrière soi des traumatismes qui nous suivent depuis trop longtemps

- apaiser une partie de soi que l'on a laissé en suspens mais qui ne se sent toujours pas bien

- ...


Je pourrais lister autant d'objectifs qu'il existe de personnes souffrant de ce type de trouble. Chaque cas est bien différent, même si de grandes tendances se dégagent. En séance, nous fixons votre objectif, uniquement le vôtre.


Si vous souffrez de ce type de trouble, que vous êtes déjà suivi par un médecin traitant et que vous souhaitez aborder votre problème de façon complémentaire avec l'hypnose, je suis à votre écoute pour échanger autour de vos questions.


C'est ici


D'ici là, prenez soin de vous.


40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page